Manoir de Durcet

DANS MON ASSIETTE…

[Produits cidricoles]

Manoir de Durcet (non bio – démarche écoresponsable) – Magny-le-Désert (61600)

Cette semaine c’est Jocelyne et Pascal Breton, les propriétaires du Manoir de Durcet à Magny-le-Désert, qui nous ont ouvert leurs portes.

Depuis un moment, j’étais intriguée par cette ferme cidricole et laitière qui a cette drôle de particularité qui est d’avoir osé installer une unité (ou usine) de méthanisation (biogaz). Complètement ignorante sur ce sujet mais très curieuse d’en savoir davantage, j’ai sauté sur l’occasion qui m’était donnée pour rendre une petite visite à ces producteurs installés à 10 min de chez moi.

Crédit photo : Manoir de Durcet

Crédit photo : Manoir de Durcet

Dès notre arrivée, nous avons senti l’ambiance familiale qui règne en ces lieux : des personnes qui vont et viennent, qui discutent, des sourires, des bonjours, Moustique et Margote (les deux labradors noirs) compagnons bienveillants de cette jolie équipe. Et bien sûr, Mme Breton qui nous a réservé un accueil chaleureux dans un cadre agréable, dominé par le Manoir en pierres de pays, datant de 1640, maison familiale des Breton depuis 1930.

Dans un souci de respect de la nature et selon un savoir-faire familial, au Manoir de Durcet, la famille Breton élève des vaches laitières, taurillons et génisses, transforme la pomme et la poire et valorise ses déchets.

Quelques chiffres : 22 hectares de vergers de pommiers (80%) et de poiriers hautes tiges et 950 petits pommiers basses tiges plantés en été 2016 pour 17 variétés de pommes : douces, amères, douces-amères (Noël des champs, Douce-Moën, Locard-Vert, Fréquin-rouge, Marie-Menard…).

Crédit photo : Manoir de Durcet

Crédit photo : Manoir de Durcet

Les produits(de nombreuses fois récompensés)

  • cidre : doux ou brut
  • poiré : un goût subtile né de la fermentation du jus de poire
  • pommeau de Normandie : association délicate de cidre et de calvados; vieilli au minimum 18 mois en fûts de chêne et produit à base de pommes amères et douces-amères.
  • calvados AOC : 3 à 20 ans de vieillissement en fûts de chêne
  • jus de pomme
  • jus de poire
  • vinaigre de cidre (au nombreuses propriétés reconnues dans de nombreux domaines)
  • liqueur de pomme (depuis 2016) : association de calvados, jus de pomme et sucre

Et la méthanisation, alors ?

Sujet très intéressant (et odorant 🙂 ). L’unité de méthanisation a été construite en 2012 et permet aujourd’hui de créer 250 kW-h.

Les déchets valorisés dans cette « usine » sont le lisier avant tout, le marc de pomme et certains déchets verts; le tout représentant environ 38 tonnes de matière/jour.

Crédit photo : GDBDO Unité de méthanisation, Manoir de Durcet

Crédit photo : GDBDO
Unité de méthanisation, Manoir de Durcet

La transformation de la matière est réalisée dans 3 cuves :
– Un premier digesteur, d’où provient 70% de la production de méthane
– Un second digesteur, d’où provient 30% de la production de méthane

Dans ces deux cuves, la température atteint les 46-47° afin de développer les bactéries nécessaires à la production de méthane.

– Le digesta, on l’on récupère la matière restante sous forme liquide pour en faire de l’engrais (après avoir été analysée)
– un  quatrième bâtiment abrite un moteur fonctionnant au méthane et actionnant ainsi une turbine qui produit de l’électricité : 250 kW-h (le méthane est donc totalement maîtrisé et transformé…non, non, ici on ne contribue pas à l’augmentation de ‘effet de serre).

Ici, la maxime de Lavoisier « rien ne se perd, rien ne se crée,  tout se transforme »

n’a jamais été aussi vraie !

Les coups de cœur « Du Vert dans mon Bocage » :

  • Des visites de la ferme toute l’année, du lundi au samedi
  • Une dégustation des produits dans la salle à manger du Manoir de Durcet : cette sensation d’entrer, l’espace d’un instant, dans l’intimité de la famille Breton, des murs de grès (notre pierre de pays), puis tout à coup (paf!) un bouchon qui pète, l’odeur du cidre qui envahit la pièce, un liquide doré, ambré ou brun remplissant des verres et surtout un échange convivial avec les propriétaires.
  • Des vergers non traités
  • La valorisation des déchets
  • La valorisation de la chaleur générée par l’unité de méthanisation
  • Et surtout : la PASSION des propriétaires

Où trouver les produits ?

  • Sur place (visite et dégustation) : du lundi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h et sur rendez-vous les dimanches et jours fériés.
  • Certaines grandes surfaces de La Ferté Macé

Contact :

Manoir de DURCET                                                                                                                                             Jocelyne et Pascal BRETON                                                                                                                                 61600 Magny-Le-Désert                                                                                                                                               02 33 37 16 47 – jocelyne.breton2@wanadoo.fr – www.breton-manoirdedurcet.fr et sur la page facebook ici

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Le Carrouges

DANS MON ASSIETTE…

[Fromage]

GAEC mercier – SAINT-sauveur-DE-carrouges (61320)

Un « Gruyère » Normand…produit en Normandie (et qui plus est dans l’Orne) ! Non, vous ne rêvez pas ! Le Carrouges est produit par la famille Mercier à saint-Sauveur-de-Carrouges. Un fromage à pâte pressée cuite et croûte lavée, affiné pendant 3 mois (moelleux) à 3 ans (sec et fort) sur des étagères en épicéa qui le parfumeront d’un petit goût de noisette. Un régal !

Crédit photo : DVDMB

Crédit photo : DVDMB

Le Carrouges est définitivement l’un des petits cadeaux que j’apporte quand je suis invitée chez des amis; nous l’avons même offert en guise de cadeau de Noël l’année dernière à certains membres de notre famille : cadeau très apprécié et redemandé ! En panne d’idée cadeau, vous êtes sûrs d’étonner et de faire plaisir.

Les produits:

  • Le « Carrouges », gruyère normand
  • Beurre
  • Crème fraiche

Les coups de coeur « Du Vert dans mon Bocage »:

  • Les vaches nourries à l’herbe et au foin
  • Atelier de fabrication sur place

Où trouver les produits ?

  • Sur les marchés à Argentan (mardi), Carrouges (mercredi), Alençon (jeudi et samedi), La Ferté-Macé (jeudi), Bagnoles de l’Orne Normandie (samedi).

Pour en savoir plus, regardez cet extrait de l’émission Midi en France tournée à Bagnoles de l’Orne Normandie : https://www.youtube.com/watch?v=NCtBgqU85Dw

Contact:

MERCIER Gérard
Les Noës
61320 – St Sauveur-de-Carrouges

02 33 27 25 59

Ferme du Champ Secret

Dans mon assiette…

[Camembert – Beurre – Crème]

Ferme dU champ secret (Bio – fermier – aop) – Champsecret (61700)

Le fromage ! Aïe aïe aïe, mon pêché mignon…et si je ne devais en choisir qu’un alors ça serait le Camembert (avec un majuscule, on lui doit bien ça!). On le trouve sur toutes les tables, des  plus simples lors du dîner quotidien aux plus raffinées dans les restaurants gastronomiques. Sur un plateaux de fromages, servi chaud dans une feuille de brique ou encore associé à du chocolat, il est partout notre bon Camembert Normand.

Selon moi, le roi des fromages et originaire de l’Orne, qui plus est! Celui dont il est question ici, c’est du Camembert fermier bio et AOP, au lait cru, de la Ferme de la Novère à Champsecret, nommé le Camembert du Champ Secret car « le Secret est dans le Champ », dixit les producteurs eux-mêmes.

Camembert fermier bio AOP, au lait cru

Crédit Photo : DVDMB

J’ai beaucoup aimé la visite guidée permettant de comprendre la passion, la philosophie et la réflexion menée par M. et Mme Mercier.

Quelques chiffres : la ferme compte 120 ha et 180 vaches (laitières et génisses), 100 ha d’herbe et 20 ha de céréales, 1500 fromages / semaine.

Les produits :

Les coups de cœur « Du Vert dans mon Bocage » :

  • Boutique à la ferme (en libre service et en vente directe)
  • Visite de la ferme (+ dégustation) pour les individuels : les vendredis en été, à 16h. Pour les groupes et scolaires, sur rendez-vous.
  • Des produits transformés sur place, dans la fromagerie.
  • Retour à la recette traditionnelle du Camembert fermier
  •  Produits certifiés agriculture biologique donc absence totale de produits chimiques
  • La volonté de respecter le bien-être de leurs animaux
  • Un savoir-faire familial
  • Une réelle envie de partager leur passion et d’en parler

Le conseil « Du Vert dans mon Bocage » :

Ne vous contentez pas de déguster ce Camembert, allez à la rencontre de M. et Mme Mercie, ces fermiers qui ont de vraies valeurs et qui sont fiers de leurs produits, de leurs animaux, de leur ferme et de leur jolie Normandie.

Où trouver les produits :

Pour en savoir plus c’est ici (vidéo).

Contact :

Ferme du Champ Secret

La Novère – 61700 Champsecret

02 33 37 60 19 – www.fermeduchampsecret.com

Retrouvez la Ferme du Champ Secret sur la page facebook « Ferme du Champ Secret » en cliquant ici.