Manoir de Durcet

DANS MON ASSIETTE…

[Produits cidricoles]

Manoir de Durcet (non bio – démarche écoresponsable) – Magny-le-Désert (61600)

Cette semaine c’est Jocelyne et Pascal Breton, les propriétaires du Manoir de Durcet à Magny-le-Désert, qui nous ont ouvert leurs portes.

Depuis un moment, j’étais intriguée par cette ferme cidricole et laitière qui a cette drôle de particularité qui est d’avoir osé installer une unité (ou usine) de méthanisation (biogaz). Complètement ignorante sur ce sujet mais très curieuse d’en savoir davantage, j’ai sauté sur l’occasion qui m’était donnée pour rendre une petite visite à ces producteurs installés à 10 min de chez moi.

Crédit photo : Manoir de Durcet

Crédit photo : Manoir de Durcet

Dès notre arrivée, nous avons senti l’ambiance familiale qui règne en ces lieux : des personnes qui vont et viennent, qui discutent, des sourires, des bonjours, Moustique et Margote (les deux labradors noirs) compagnons bienveillants de cette jolie équipe. Et bien sûr, Mme Breton qui nous a réservé un accueil chaleureux dans un cadre agréable, dominé par le Manoir en pierres de pays, datant de 1640, maison familiale des Breton depuis 1930.

Dans un souci de respect de la nature et selon un savoir-faire familial, au Manoir de Durcet, la famille Breton élève des vaches laitières, taurillons et génisses, transforme la pomme et la poire et valorise ses déchets.

Quelques chiffres : 22 hectares de vergers de pommiers (80%) et de poiriers hautes tiges et 950 petits pommiers basses tiges plantés en été 2016 pour 17 variétés de pommes : douces, amères, douces-amères (Noël des champs, Douce-Moën, Locard-Vert, Fréquin-rouge, Marie-Menard…).

Crédit photo : Manoir de Durcet

Crédit photo : Manoir de Durcet

Les produits(de nombreuses fois récompensés)

  • cidre : doux ou brut
  • poiré : un goût subtile né de la fermentation du jus de poire
  • pommeau de Normandie : association délicate de cidre et de calvados; vieilli au minimum 18 mois en fûts de chêne et produit à base de pommes amères et douces-amères.
  • calvados AOC : 3 à 20 ans de vieillissement en fûts de chêne
  • jus de pomme
  • jus de poire
  • vinaigre de cidre (au nombreuses propriétés reconnues dans de nombreux domaines)
  • liqueur de pomme (depuis 2016) : association de calvados, jus de pomme et sucre

Et la méthanisation, alors ?

Sujet très intéressant (et odorant 🙂 ). L’unité de méthanisation a été construite en 2012 et permet aujourd’hui de créer 250 kW-h.

Les déchets valorisés dans cette « usine » sont le lisier avant tout, le marc de pomme et certains déchets verts; le tout représentant environ 38 tonnes de matière/jour.

Crédit photo : GDBDO Unité de méthanisation, Manoir de Durcet

Crédit photo : GDBDO
Unité de méthanisation, Manoir de Durcet

La transformation de la matière est réalisée dans 3 cuves :
– Un premier digesteur, d’où provient 70% de la production de méthane
– Un second digesteur, d’où provient 30% de la production de méthane

Dans ces deux cuves, la température atteint les 46-47° afin de développer les bactéries nécessaires à la production de méthane.

– Le digesta, on l’on récupère la matière restante sous forme liquide pour en faire de l’engrais (après avoir été analysée)
– un  quatrième bâtiment abrite un moteur fonctionnant au méthane et actionnant ainsi une turbine qui produit de l’électricité : 250 kW-h (le méthane est donc totalement maîtrisé et transformé…non, non, ici on ne contribue pas à l’augmentation de ‘effet de serre).

Ici, la maxime de Lavoisier « rien ne se perd, rien ne se crée,  tout se transforme »

n’a jamais été aussi vraie !

Les coups de cœur « Du Vert dans mon Bocage » :

  • Des visites de la ferme toute l’année, du lundi au samedi
  • Une dégustation des produits dans la salle à manger du Manoir de Durcet : cette sensation d’entrer, l’espace d’un instant, dans l’intimité de la famille Breton, des murs de grès (notre pierre de pays), puis tout à coup (paf!) un bouchon qui pète, l’odeur du cidre qui envahit la pièce, un liquide doré, ambré ou brun remplissant des verres et surtout un échange convivial avec les propriétaires.
  • Des vergers non traités
  • La valorisation des déchets
  • La valorisation de la chaleur générée par l’unité de méthanisation
  • Et surtout : la PASSION des propriétaires

Où trouver les produits ?

  • Sur place (visite et dégustation) : du lundi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h et sur rendez-vous les dimanches et jours fériés.
  • Certaines grandes surfaces de La Ferté Macé

Contact :

Manoir de DURCET                                                                                                                                             Jocelyne et Pascal BRETON                                                                                                                                 61600 Magny-Le-Désert                                                                                                                                               02 33 37 16 47 – jocelyne.breton2@wanadoo.fr – www.breton-manoirdedurcet.fr et sur la page facebook ici

Bonne année 2017

JE VOULAIS VOUS DIRE…

[Meilleurs vœux]

J + 4…je n’ai pas de retard ? on a bien tout le mois de janvier pour se souhaiter une bonne année!?

Alors je vous souhaite une très belle année 2017 ! Qu’elle vous apporte de jolis moments de bonheur et de joie avec vos proches, et bien sûr qu’elle soit riche de découvertes de nouveaux producteurs, éleveurs, artisans et initiatives vertes et locales.

Crédit Photo : Fotolia

Crédit Photo : Fotolia

 

A bientôt sur « Du Vert dans mon Bocage »

Je donne…

JE VOULAIS VOUS DIRE…

[Faites un don]

Avec Noël en ligne de mire…

…la fin d’année est souvent associée aux cadeaux offerts avec plaisir, choisis soigneusement après avoir guetté le moindre souhait, le moindre besoin émis par les personnes aimées à qui l’on voudrait faire plaisir; parfois fabriqués, préparés, cuisinés (bon ok! ça, c’est le scénario idéal)…de temps en temps (trop souvent peut-être à en croire les médias et le nombre d’annonces publiées sur les sites de vente d’occasion) choisis sans grande conviction ou maladroitement…et oui, il arrive qu’on se plante radicalement, qu’on n’ait pas d’idées et qu’on choisisse un « truc » au hasard (perso, pour ça j’ai la solution : un morceau de fromage, une bouteille de jus de pomme, un pot de miel, …et vous êtes quasiment sûrs de faire plaisir…mais ce n ‘est pas mon propos aujourd’hui).

Avec le début d’année en ligne de mire…

…ce sont les bonnes résolutions qui pointent le bout de leur nez. Vous allez me dire : « pas besoin d’attendre le début d’une année pour prendre de bonnes résolutions », « moi je n’en prends plus car je ne les tiens pas », « paroles, paroles, paroles »…oui, c’est vrai ! Mais qu’on le veuille ou non, c’est presque plus fort que nous, une nouvelle année, un nouveau cycle, un renouveau, un recommencement, un nouveau départ, tous ces « débuts » invitent à se remettre en question et à faire des projets : des résolutions!

Et si cette année, votre projet / décision / résolution, c’était DONNER ! Quoi ? Bah oui (expression bien normande, n’est-ce pas !?), DONNER, OFFRIR, PARTAGER, ÉCHANGER, S’ENGAGER, S’INVESTIR, …ce simple mot « Donner » contient tout cela et bien plus encore.

Donner c’est s’impliquer dans la vie quotidienne, en tant que citoyen, c’est vivre avec les autres, tout simplement.

Image Internet

Image Internet

Je vous entends d’ici : « je n’ai pas le temps, pas d’argent, pas envie. Moi aussi j’ai besoin. Je ne sais pas comment. » Alors je vous propose ici quelques pistes pour « donner » selon vos propres possibilités :

Je vide mes placards, mes tiroirs, mes étagères… je fais du tri, je me débarrasse de tout ce qui m’encombre…et je donne : 

  • Vêtements / chaussures / accessoires de mode : Coup de Pouce (La Ferté Macé), Emmaüs (Alençon), La Redingote – AGIR et ici (Flers), la Givebox de Ceaucé (par l’Appel au Bois Normand), certaines antennes du Secours catholique (Alençon, Argentan)
  • Livres / CD / DVD : vos voisins, amis, familles, collègues, la Givebox de Ceaucé (par l’Appel au Bois Normand), Emmaüs (Alençon), certaines bibliothèques, écoles (renseignez-vous, prés de chez vous), certaines antennes du Secours catholique (Alençon, Argentan)
  • Meubles : Coup de Pouce (La Ferté Macé), Emmaüs (Alençon), certaines antennes du Secours catholique (Alençon, Argentan)
  • Jouets / jeux Coup de Pouce (La Ferté Macé), la Givebox de Ceaucé (par l’Appel au Bois Normand) Emmaüs (Alençon), certaines antennes du Secours catholique (Alençon, Argentan) et certaines ludothèques
  • Et tout le reste.

J’ai un peu d’argent (du temps ou pas) et je souhaite en faire profiter ceux qui ont besoin :

  • Toutes les associations : selon vos convictions
  • Des proches

J’ai du temps (et je veux m’engager sur du long terme) : 

  • Toutes les associations : selon vos convictions
  • Entretenir une relation épistolaire avec un ami, un proche
  • Donner des cours :  transmettez votre savoir
  • Rendre visite aux pensionnaires de maisons de retraite (se renseigner auprès de la maison de retraite la plus proche de chez vous)

J’ai peu de temps mais je souhaite faire un geste et/ou m’investir ponctuellement :

  • Les associations ont toujours besoin de bénévoles sur des actions ponctuelles : osez appeler, pousser des portes et proposer votre aide
  • Aller rendre visite à un voisin
  • Envoyer un courrier à un proche
  • Sourire : offrez un sourire à qui vous voudrez
  • Participer à un chantier solidaire : habitat, jardin, ferme engagée dans la permaculture, reconstruction historique, fouilles, …
  • Donner les miettes de mes repas aux oiseaux
  • Partager un trop gros gâteau préparé pour 2, avec des voisins

Je cultive mon jardin :

  • Intégrer le mouvement des « Incroyables comestibles » (« Incredible Edible ») et donnezraccès à une partie de de ses récoltes, mettre des jardinières de fruits et légumes à disposition des passants. « Incroyable comestibles » ou quand l’abondance est le fruit du partage.
Crédit Photo : Incroyables comestibles

Crédit Photo : Incroyables comestibles

 

  • Une récolte abondante : offrez-en à votre proche, vos voisins, vos collègues, … ici ce sont souvent les pommes que nous avons en grande quantité !

Je donne mon corps :

  • Don d’organes – Avec le principe du consentement présumé, nous sommes tous des donneurs d’organes potentiels : pour en savoir plus ou si vous ne souhaitez pas être donneurs, cliquez ici.
  • Donner ses cheveux : envie d’une nouvelle tête, une nouvelle coupe ?! celles et ceux qui ont une bonne longueur de cheveux peuvent les confier à des associations qui les vendront à des perruquiers. Les fonds récoltés serviront à aider des personnes atteintes d’un cancer pour leur permettre de s’offrir une prothèse capillaire (très chère lorsqu’elles sont de bonne facture).

Personnellement, je viens de découvrir l’association « Solidhair » qui recense (ici) les coiffeurs partenaires proche de chez vous; et sachez que notre campagne a ceci de magique, qu’elle compte un coiffeur à 12km de chez moi qui est engagé dans ce mouvement : Artist’tif à Champsecret (61700). Mais vous pouvez aussi pour faire couper les cheveux chez votre coiffeure habituel et envoyer vous-même vos mèches à Solidhair.

Crédit Photo : Artist'tif - Champsecret

Crédit Photo : Artist’tif – Champsecret

Sinon, vous pouvez aussi « donner envie » de s’engager, d’être heureux, de partager, de sourire et « donner l’exemple » aussi…oui c’est pas mal aussi de donner l’exemple, « semer des graines » par-ci, par-là et les observer pousser, s’éparpiller, se multiplier, …

 

Vous verrez, « donner » vous apportera bien plus que vous l’imaginer !

Alors, qu’avez-vous décidé de donner au cours de cette nouvelle année ?

 

 

Ludothèque

Dans mon agenda…

[Location de jeux – Attractions de rue – Animations]

Payaso Loco / Section Jeux – Pré en Pail (53140)

Payaso Loco…euh vous dites ?!

Ah oui!!! c’est cette association qui met des jeux en bois, à disposition des collectivités et festivals !

Oui, mai pas que…et c’est ce que j’ai bien voulu découvrir ce week-end. Je dis « bien voulu découvrir » car, finalement j’ai l’impression de connaître cette association depuis que je suis installée dans l’Orne (c’est-à-dire une bonne dizaine d’années) et pourtant jusque-là, je n’avais jamais pris le temps de m’y intéresser un minimum…et puis, ce week-end à l’occasion d’un marché de Noël, un animateur de Payaso Loco était présent pour animer un stand ludique. Il m’a gentiment donné un prospectus en me disant que s’il on était du coin, on pouvait se rendre à la ludothèque de Pré-en-Pail…quoi ???? une ludothèque à 25km de chez nous! Génial !

Crédit Photo : Payaso Loco

Crédit Photo : Payaso Loco

En faisant un petit tour sur le site (très complet) de Payaso Loco, j’ai vite compris que ce lieu avait toute sa place sur « Du Vert dans mon Bocage » (oui, oui « vert et local »!) puisque cette association, je cite, « se donne pour mission le développement local par l’intervention socio-culturelle […], favorise la rencontre, travaille dans le sens du rapprochement intergénérationnel et interculturel, met en place des moments d’échanges, de partage et d’apprentissage. »

En quelque mots voici ce que Payaso Loco vous propose…

Les actions de Payaso Loco :

  • Location de jeux
  • Attractions de rue
  • Animations tous publics
  • Solutions ludiques sur mesure

Le coup de cœur « Du Vert dans mon Bocage » :

  • La ludothèque : c’est clairement mon coup de cœur avec des jeux en location à 1,5€ l’unité pour un abonnement annuel de 10€ (pour les particuliers et 20€ pour les collectivités et autres structures), un lieu ouvert à tous, des conseils d’animateurs formés ; on peut même tester les jeux sur place (au « 2.4 ») avant de les emprunter.

Emprunter des jeux comme on emprunte des livres, c’est la bonne idée pour s’amuser, découvrir, tester, renouveler…sans s’encombrer et surtout c’est encore et toujours du partage et de la vie ensemble!

  • La Ludothèque et la boutique du Secours Populaire qui partagent les mêmes locaux nommés « Le 2.4 » et donc situées au 2-4 rue des Rosiers, à Pré-en-Pail. Ça aussi c’est une bonne nouvelle !
  • Une belle démarche: une association née de l’envie de développer la vie culturelle locale et d’ouvrir le dialogue à travers le jeu + la restauration de locaux destinés à être détruits désormais devenus lieux de partage et de rencontre autour des jeux et des bonnes affaires.
  • Une association qui fourmille d’idées nouvelles : « Au coin du jeu », « Bambino Loco », « Le Bar-Broc », « Fête des voisins – Faites du jardin », Habiter là – Festival d’architecture »…pour en savoir plus sur l’actu de Payaso Loco c’est ici et sur la page facebook.

L’objectif « Du Vert dans mon Bocage » : y aller, le plus vite possible ! Normalement, je publie des articles sur des produits / prestations que j’ai testés mais je ne voulais pas attendre pour vous en parler. Vous aussi lorsque vous y serez allés, vous me direz ce que vous en aurez pensé !

Horaires d’ouverture :

  • Ludothèque de Payaso Loco : les mercredis de 14h30 à 18h30 et es jeudis de 16h30 à 18h30, ou sur rendez-vous
  • Boutique du Secours Populaire : les mardis et jeudis de 14h à 16h30 et les samedis de 10h à 12h

Contact :

Payaso Loco

2.4 rue des Rosiers – 53140 Pré-en-Pail

02 43 08 23 74 – assopayasoloco@yahoo.fr

payaso-loco.com et sur facebook ici

 

L’Épicerie de Noël – 12/2016

Dans mon agenda…

[Contes – Lectures]

Médiathèque – La Grande Nouvelle – La Ferté Macé (61600)

Des histoires 100% bio et sans gluten…voici ce que nous propose l’Épicerie de Noël de la médiathèque « La Grande Nouvelle » de La Ferté Macé.

Samedi dernier, avec mon filou de 2 ans et demi, nous sommes allés dans un de nos lieux favoris : la médiathèque. Comme je vous l’ai dit dans mon précédent article sur ce sujet (ici), nous adorons ce lieu agréable et vivant.

Crédit Photo : DVDMB

Crédit Photo : DVDMB

Chaque samedi à 11h, une lecture de contes est proposée aux enfants (« La Mare à bout’chou » pour les 0-3 ans et « Les p’tites oreilles », à partir de 4 ans). Malheureusement, nous avons toujours beaucoup de difficultés à nous caler sur la programmation de La Mare à Bout’Chou et n’y avons pas encore assisté…mais…ce samedi, bien que la lecture était destinée aux « grands » de plus de 4 ans, on s’est décidés à y aller. Un peu en retard (nous sommes passés par le marché de Bagnoles de l’Orne et avons pris notre temps), nous avons été accueillis par J. qui aussitôt me dit « Tu viens pour l’épicerie ? »…surprise, je pense ne pas avoir compris ce qu’elle me dit, je lui réponds « Il n’y a pas de lecture aujourd’hui? ». Et elle m’apprend alors que c’est l’Épicerie de Noël qui « ouvrira » tous les samedis du mois de décembre à 11h : une épicerie où l’on achète des histoires à 1 sou, 100% bio et sans gluten. Génial, c’est fait pour nous !

Imaginez une petite pièce soigneusement décorée de guirlandes lumineuses, une malle pleine de livres de Noël,des rayons de bouquins pour tout petits, des coussins dodus aux tissus acidulés alignés devant une étagère drapée et illuminée. Sur cette étagère trône une caisse enregistreuse pour enfant, accompagnée de bocaux remplis de languettes de papier. Les enfants s’installent assez naturellement sur les jolis coussins « bonbons » et chacun son tour, tirent un morceau de papier (contre « 1 sou ») donnant le ton de l’histoire : « dégoûtant », « histoire végétarienne », « spécialité maison », « histoire à énergie positive », « jus de chanson », …et nous voilà donc installés devant deux jeunes femmes qui ont évidemment l’art et la manière de  nous inviter à voyager dans des univers de Noël (ou pas) tous plus charmants les uns que les autres, lisant parfois simplement le livre sélectionné, utilisant parfois une drôle de petite valise chargée de visuels amovibles, projetant aussi des images sur un mur. C’est juste magique !

Nous étions conquis, ravis, agréablement surpris par cette animation simple et pleine de poésie (et de passion de la part de ces deux jeunes femmes).

Vous aussi, vous avez envie d’y assister ?! Les prochains rendez-vous sont les samedis 17, 24  et 31 décembre, à 11h (c’est gratuit, accessible à tous. Durée: 30 à 45 min). Nous y serons le 17/12, et vous ?

On en parle dans le Ouest-France du 20.12.2016

Épicerie de Noël - Médiathèque de La Ferté Macé (Ouest-France : 20.12.2016)

Épicerie de Noël – Médiathèque de La Ferté Macé (Ouest-France : 20.12.2016)

Contact:

Médiathèque « La Grande Nouvelle »

Le Grand Turc – 8 rue Saint Denis

61600 La Ferté Macé

02 33 37 47 67 – http://www.lagrandenouvelle.fr

 

La Grande Nouvelle

Dans mA BIBLIOTHÈQUE…

[Lire responsable]

Médiathèque – La Grande Nouvelle – La Ferté Macé (61600)

Quand j’étais petite, ma mère m’a transmis le goût de la lecture et m’a surtout appris que les livres se transmettaient, se prêtaient, s’échangeaient et se louaient. Aussi régulièrement, nous allions nous à la bibliothèque associative de mon village natal pour piocher, fouiner, faire des recherches et suivre du bout des doigts l’alignement de livres posés sur les présentoirs. Puis poursuivant mes études et ayant dans chacun de mes établissements scolaires un CDI (centre de documentation et d’information) ou une bibliothèque universitaire, je n’ai plus eu besoin de fréquenter la petite bibliothèque de mon enfance. Ensuite, j’ai trouvé du travail et j’ai acheté mes livres avec plaisir…

Mais un jour (il n’y a pas si longtemps), j’ai réalisé qu’il n’était pas utile de tout acheter systématiquement et de façon automatique, car certains livres ne se lisent qu’une fois, ils prennent de la place et sont chers. C’est alors que j’ai repris goût à fréquenter ce lieu de partager et d’échanger. Je découvrais à nouveau le plaisir d’arpenter les rayons d’une bibliothèque et de m’aventurer à emprunter un livre auquel je n’aurais jamais pensé (et dont j’ignorais même l’existence) me risquant à faire confiance à la bibliothécaire et lire une histoire qui ne me plairait pas ou au contraire à découvrir une aventure passionnante.

livre_ouvert_coeur

C’est ainsi que naturellement, j’ai emmené mon fils à la médiathèque de La Ferté Macé (La Grande Nouvelle, c’est son petit nom) dès ses premiers mois et à 1 an il possédait déjà sa carte d’adhésion! Aujourd’hui, notre sortie mensuelle est un pur plaisir pour nous deux. Il s’y sent comme chez lui, les livres sont à portée de ses petites mains, il peut jouer et n’est pas obligé de garder le silence car la médiathèque est avant tout un lieu de vie (les personnes ayant besoin de calme ont une salle qui leur est réservée). Cette sortie est aussi une très bonne alternative quand le temps est maussade…

…là et vous vous demandez, qu’est-ce que ce sujet a à voir avec ce blog qui se veut « vert et local »??? Et bien pour moi, tout est lié! Le terroir et la vie associative et culturelle locale sont intimement liés. Chemin faisant, j’ai aussi compris que louait un livre était un acte citoyen, permettant d’animer culturellement une ville : tout comme acheter ses produits alimentaires auprès des producteurs et commerçants locaux, louer un livre dans une bibliothèque/médiathèque, c’est s’impliquer et participer à une dynamique locale. Mais c’est aussi s’ouvrir, découvrir, voyager, échanger, …

Je vous inviter donc à franchir la porte de la bibliothèque/médiathèque la plus proche de chez vous! Quant à moi, je tâcherai de vous parler régulièrement de mes lectures « vertes et locales ».

A bientôt…et bonne lecture! 😉

Les bons plans « Du Vert dans mon Bocage »:

  • Un programme d’activités en tous genres (ateliers de créations, rencontres de « gamers », rencontres avec des auteurs, conférences, expositions, …) parfois en partenariat avec le cinéma Gérard Philippe, et ouverts à tous (même aux non adhérents)
  • Des lectures pour les petits lectures (« Les p’tites oreilles » et « La mare à Bout’Chou ») : ouverts à tous!
  • Des livres d’occasion en vente toute l’année (entre 1.20€ et 2.20€) : je n’y résiste pas !

Contact:

Médiathèque Intercommunale « La Grande Nouvelle »

Le Grand Turc – 8 rue Saint Denis

61600 La Ferté Macé

02 33 37 47 67 – www.lagrandenouvelle.fr 

Le Carrouges

DANS MON ASSIETTE…

[Fromage]

GAEC mercier – SAINT-sauveur-DE-carrouges (61320)

Un « Gruyère » Normand…produit en Normandie (et qui plus est dans l’Orne) ! Non, vous ne rêvez pas ! Le Carrouges est produit par la famille Mercier à saint-Sauveur-de-Carrouges. Un fromage à pâte pressée cuite et croûte lavée, affiné pendant 3 mois (moelleux) à 3 ans (sec et fort) sur des étagères en épicéa qui le parfumeront d’un petit goût de noisette. Un régal !

Crédit photo : DVDMB

Crédit photo : DVDMB

Le Carrouges est définitivement l’un des petits cadeaux que j’apporte quand je suis invitée chez des amis; nous l’avons même offert en guise de cadeau de Noël l’année dernière à certains membres de notre famille : cadeau très apprécié et redemandé ! En panne d’idée cadeau, vous êtes sûrs d’étonner et de faire plaisir.

Les produits:

  • Le « Carrouges », gruyère normand
  • Beurre
  • Crème fraiche

Les coups de coeur « Du Vert dans mon Bocage »:

  • Les vaches nourries à l’herbe et au foin
  • Atelier de fabrication sur place

Où trouver les produits ?

  • Sur les marchés à Argentan (mardi), Carrouges (mercredi), Alençon (jeudi et samedi), La Ferté-Macé (jeudi), Bagnoles de l’Orne Normandie (samedi).

Pour en savoir plus, regardez cet extrait de l’émission Midi en France tournée à Bagnoles de l’Orne Normandie : https://www.youtube.com/watch?v=NCtBgqU85Dw

Contact:

MERCIER Gérard
Les Noës
61320 – St Sauveur-de-Carrouges

02 33 27 25 59

La Chèvre Bleue

DANS MON ASSIETTE…

[Fromages de chèvre]

LA CHÈVRE bleue – rânes (61150)

Après quelques articles écrits sur ce blog, vous aurez compris que j’aime le fromage, tous les fromages! Alors un de plus sur mon plateau : le fromage de chèvre fermier de La Chèvre Bleue. Délicieux sur un tranche pain ou bien cuisinés en quiche, les fromages de cet élevage situé à Rânes, sont doux et crémeux….bref juste excellents.

Crédit Photo : DVDMB

Crédit Photo : DVDMB

Au lait cru 100% pur chèvre, les fromages sont produits et affinés sur place dans les hâloirs, et parfois rehaussés d’épices ou d’herbes.

Il est également possible de visiter le site et de participer à la traite des chèvres.

Les produits:

  • Fromages de chèvre frais – secs – demi-secs

Les coups de cœur « Du vert dans mon Bocage »:

  • La passion des éleveurs
  • La visite du site et les explications généreuses

Où trouver les produits ?

  • Sur place : tous les jours de 9h00-13h00 et de 16h30-19h30 et les weekends et jours fériés de 9h00-13h00 et de 15h00-19h30
  • Marché de Bagnoles de l’Orne : les samedis matins (étale de M. et Mme Mercier, fabricant du fameux Gruyère de Carrouges)

Contact:

La Chèvre Bleue

La Durandière – 61150 Rânes

02 33 39 79 49 – denis.esnault@wanadoo.fr – http://lachevrebleue.fr/apercu-rapide-de-lelevage/

 

Ferme du Champ Secret

Dans mon assiette…

[Camembert – Beurre – Crème]

Ferme dU champ secret (Bio – fermier – aop) – Champsecret (61700)

Le fromage ! Aïe aïe aïe, mon pêché mignon…et si je ne devais en choisir qu’un alors ça serait le Camembert (avec un majuscule, on lui doit bien ça!). On le trouve sur toutes les tables, des  plus simples lors du dîner quotidien aux plus raffinées dans les restaurants gastronomiques. Sur un plateaux de fromages, servi chaud dans une feuille de brique ou encore associé à du chocolat, il est partout notre bon Camembert Normand.

Selon moi, le roi des fromages et originaire de l’Orne, qui plus est! Celui dont il est question ici, c’est du Camembert fermier bio et AOP, au lait cru, de la Ferme de la Novère à Champsecret, nommé le Camembert du Champ Secret car « le Secret est dans le Champ », dixit les producteurs eux-mêmes.

Camembert fermier bio AOP, au lait cru

Crédit Photo : DVDMB

J’ai beaucoup aimé la visite guidée permettant de comprendre la passion, la philosophie et la réflexion menée par M. et Mme Mercier.

Quelques chiffres : la ferme compte 120 ha et 180 vaches (laitières et génisses), 100 ha d’herbe et 20 ha de céréales, 1500 fromages / semaine.

Les produits :

Les coups de cœur « Du Vert dans mon Bocage » :

  • Boutique à la ferme (en libre service et en vente directe)
  • Visite de la ferme (+ dégustation) pour les individuels : les vendredis en été, à 16h. Pour les groupes et scolaires, sur rendez-vous.
  • Des produits transformés sur place, dans la fromagerie.
  • Retour à la recette traditionnelle du Camembert fermier
  •  Produits certifiés agriculture biologique donc absence totale de produits chimiques
  • La volonté de respecter le bien-être de leurs animaux
  • Un savoir-faire familial
  • Une réelle envie de partager leur passion et d’en parler

Le conseil « Du Vert dans mon Bocage » :

Ne vous contentez pas de déguster ce Camembert, allez à la rencontre de M. et Mme Mercie, ces fermiers qui ont de vraies valeurs et qui sont fiers de leurs produits, de leurs animaux, de leur ferme et de leur jolie Normandie.

Où trouver les produits :

Pour en savoir plus c’est ici (vidéo).

Contact :

Ferme du Champ Secret

La Novère – 61700 Champsecret

02 33 37 60 19 – www.fermeduchampsecret.com

Retrouvez la Ferme du Champ Secret sur la page facebook « Ferme du Champ Secret » en cliquant ici.